Stage Perfectionnement

Durée : 7 jours

Dates 2020 : en cours de programmation

Tarif : en cours

Nb stagiaires : 4 mini / 6 max

Bateau : First 45F5

Objectifs

- Autonomie dans la préparation du voilier, de la navigation

- Autonomie dans les manœuvres à la voile, au moteur, la conduite

- Autonomie dans le rôle de chef de bord et les contraintes liés à la sécurité

Contenu 

Thème 1 : Préparer et réaliser une navigation (côtière, hauturière)
Préparation du bateau :
.Vérifier les éléments structurels du voilier ( coque, œuvre vives, le gréement dormant et courant, des passes coques, les varangues…)
.Vérifier le moteur et les batteries( les niveaux, la pompe, la courroie d’alternateur…). Initiation à leur entretien courant.
.Vérifier l’électronique (GPS, sondeur, girouette, anémomètre…)
.Vérifier l’armement de sécurité avant le départ et les dates de péremptions.

La météo :
.En fonction des objectifs de navigation, prendre différentes sources météo sur une semaine ; vérifier si la navigation est possible et sinon, anticiper une navigation adaptée. (interprétation des sources, quelles sont-elles ?Interprétation des masses d’air, du ciel et formation du mistral, interprétation du baromètre.)

La navigation :
En fonction des choix météos et de la direction du vent, préparer une navigation à l’estime sur les cartes marines (cap, distance, le balisage, les dangers, les passages de pointe…). Navigation avec les lignes de sonde près des côtes. Estimer le temps, la distance et l’heure d’arrivée. Choix de l’atterrissage (mouillage ou port).
Préparer un plan B de navigation.
.En navigation, réguler les choix de navigation préalablement définit (changement du vent en force, direction ).
.Préparer une route à suivre sur le GPS traceur.
.Navigation de nuit à l’estime : côtier (phare, balisage, chenaux). Entrée ou sortie de nuit dans un port( feux à secteur).
.Navigation de nuit hauturier (suivie de route au pilote, le Ripam et les feux de navigation des autres navires, la veille, la collision et le relèvement constant).

 
Thème 2 : Les manœuvres, La conduite.
- Etre capable de partir du port au moteur, d’avoir anticiper la surface de voile(prise de ris ou non), d’avoir anticiper l’allure et l’amure, d’envoyer les voiles et de faire route vers l’objectif définit lors de la préparation de la navigation.

- Anticiper à quel moment effectuer, soit un virement de bord au près, soit un empannage au portant sur une navigation avec un objectif défini. Réaliser les manœuvres soit en solitaire, soit en coordonnant son équipage :
. Identifier les repères sur le bateau pour le virement ou l’empannage
. Sur la carte tracer des caps limites au près ou au portant pour définir le virement ou l’empannage.

- Coordonner le réglage des voiles en fonction de l’allure du voilier, de l’état de la mer, de la force du vent. Coordonner le réglage à l’abattée à l’aulofée.
. Les outils de réglage (le hale bas, les chariots, le pataras, la drisse, les écoutes, le Cunningham) et les conséquences sur la voile. Ajuster ces réglages en fonction de sa navigation

- Naviguer dans la brise et manœuvrer pour la prise de ris. Dans la brise naviguer au portant sous voile d’avant.

- Conduite du navire à toutes les allures dans le médium et la brise (Anticiper les mouvements de barre dans une mer formée).

- Le pilote ( mode cap, mode vent)
.Conduite du bateau sous pilote (réglage des voiles pour l’équilibre du voilier, réglage des gains du pilote).
.En hauturier sous pilote réguler le cap par rapport à l’objectif (suivi du waypoint).

- Coordonner une arrivée de port au moteur (les pares battages, les amarres, les équipiers) et effectuer la manœuvre dans toutes les conditions.
.Coordonner une prise de coffre, ou un mouillage forain et l’effectuer.
 

Thème 3 : La sécurité, La règlementation.
Avant le départ :
. Coordonner la préparation du bateau et de sa sécurité (gilets de sauvetage adaptés, l’armement de sécurité, l’équipement de chacun).
. Coordonner l’avitaillement et vérifier la trousse de secours( se renseigner sur les traitements médicaux de son équipage).
. Pour une navigation de nuit, organiser les quarts en fonction du niveau de l’équipage (être attentif à l’équipement et au port du gilet obligatoire) .
.Savoir rapidement évaluer le niveau de son équipage et adapter sa navigation en conséquence.

En navigation :
. Lors des manœuvres avec les voiles, coordonner les consignes de sécurité, de placement de l’équipage (bôme, utilisation des winchs…)
. Sur le pont être attentif au déplacement de l’équipage (équilibre). .
. Tenue du livre de bord (son contenu, les observations, son rôle en cas d’avarie, son importance dans la navigation à l’estime)
. Pouvoir effectuer une manœuvre d’homme à la mer à la voile et/ ou au moteur.
. Savoir prendre les mesures d’urgence en cas d’avarie , de blesser à bord ( envoyer un message VHF ASN, Rôle du CROSS, le Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer et son fonctionnement).

Dans le mauvais temps :
. Savoir prendre les bonnes décisions. Connaitre les limites de son bateau
. Savoir manœuvrer de façon à partir en fuite, se mettre à la cape sèche, à la cape courante.
. Navigation en visibilité réduite.

+33 (0)6 18 09 54 39

  • Facebook

A Toutes Voiles 2020 ©2020- All rights reserved

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now